Foot-Haiti: Entre trafic d’influence, avarisme, et ignorance, Me Letang marque le pas sur place à la tête du Comité de Normalisation de la FHF.

Repost Foot Data Haiti

Malheureusement pour le sport roi haïtien, le lendemain des bouleversements ayant émaillé la FHF au milieu de l’année 2020, est teinté de trafic d’influence, d’avarisme, et d’ignorance qui risquent d’avoir des conséquences néfastes pour le football Haïtien.

Trafic d’influence

D’entrée de jeu, malgré les désapprobations des deux (2) autres membres du Comité de Normalisation, Me Letang a fini par imposer son cousin Daniel Jr LOUIS-JEAN, sans aucune connaissance du milieu, avec un certificat obtenu en République Dominicaine, comme médecin pour accompagner l’équipe olympique au Mexique, lors du tournoi de la CONCACAF en Mars dernier. A noter que Dr Louis-Jean a été choisi au détriment de Piterson GABRIEL qui côtoyait ces jeunes grenadiers, depuis des années et détient un diplôme de la médecine Cubaine.

En ce qui concerne le choix du sélectionneur à long terme à la tête de la sélection nationale senior, Me Letang ne veut pas signer l’ancien capitaine des grenadiers, Jean Jacques Pierre. La raison est simple, Me Letang avait bel et bien déjà donné son accord à Romain Molina pour embaucher Raoul Savoy comme entraîneur principal, accompagné de son staff au complet. En plus du poste d’entraîneur principal, Me Letang a accepté tête baissée, les compromissions ou l’ordre de Molina qui est de nommer un Directeur Technique National et un Team manager dans son clan. Ses dernières sorties dans ce dossier, où il avait tenté de se démarquer du Journaliste Français n’était qu’une farce, une manière pour lui de jouer son petit jeu de menteur. Mais en réalité, Me Letang ne veut pas de Jean Jacques, c’est d’ailleurs, ce qui retarde sa signature, à environ un mois des prochaines échéances de la sélection nationale. Les deux autres membres du comité de normalisation sont pour le maintien de Jean Jacques Pierre, mais Me Letang a aposé son véto, arguant que le Léoganais n’est pas le personnage idéal pour mener la barque des Grenadiers (N’importe quoi).

Avarisme

Dans le cadre de son projet de développement baptisé ONE CONCACAF ou « UNE CONCACAF » en Français, l’instance régionale a décidé d’offrir vingt-cinq mille dollars américains (USD 25 000,00) aux Présidents des Associations Nationales affiliées pour faire fonctionner leur bureau respectif ; sachant que ces derniers ne perçoivent pas de salaire. Donc, Me Letang, en tant que Président du Comité de Normalisation de la Fédération Haïtienne (salarié de la FIFA), ne devrait pas être éligible à recevoir cette enveloppe, vue son statut de salarié, avec un salaire mensuel mirobolant, de huit mille dollars Américains (8,000 dollars américains). En dépit de son statut, le Président de la Fédération des barreaux des avocats persiste et signe, il lui faut cet argent. Il exerce même des pressions en ce sens, afin de parvenir à ses fins. Me Letang veut aller jusqu’au bout pour empocher cette somme intéressante. A quelle fin? Lui seul sait.

Ignorance

Le Président du CN n’a aucune connaissance du milieu footballistique. Pour preuve, il est le responsable numéro un (#1) du fisaco de la sélection olympique masculine en mars dernier à Guadalajara au Mexique. Il était question de rassembler le groupe sur les lieux du tournoi au moins sept (7) jours avant le match des jeunes grenadiers. Mais pour la plus grande déception d’une génération bourrée de talents, Me Letang s’était mis en travers, prétextant que la FHF n’avait pas les moyens finaciers pour héberger toute la délégation pendant cette durée. Conséquence, neuf (9) joueurs, six (6) titulaires dont l’unique portier du groupe arrivaient le jour du match (vers les 2h00 AM).

Me Letang allait confirmer son ignorance en demandant à la direction des compétitions d’arrêter toutes les compétitions nationales afin de repartir sur de nouvelles bases. S’ il n’a pas pu s’imposer face aux clubs de la D1 masculine, Me Letang semble être sur la bonne voie pour annuler la saison en D2 masculine et au niveau du championnat féminin.

Il veut tout contrôler avec son clan

De plus, Me Letang joue par tous les moyens afin d’avoir seul, le plein contrôle de la FHF. Géné par la présence de Monique André par exemple, qui l’empêche d’effectuer ses forfaits en dehors des prescrits des statuts et règlements internes du bureau fédéral, Me Letang a réclamé de la FIFA, la mise à pied de la seule rescapée de l’administration Jean Bart. Me Letang n’entend personne, hormis ses conseillers. Ce petit groupe d’oligarques qui prônent le statu quo, voulant à tout prix s’accaparer du football haitien. Avec le support de Michaëlle Jean, Me Jacques Letang et son petit groupe ont créé une structure du nom d’ASFHA, dans le but de décrocher tous les contrats de la FHF, afin d’avoir tous les moyens économiques nécessaires pour préparer leurs élections à la tête de la FHF. Bientôt, les noms de ce petit groupe qui cache derrière le projet macabre de Me Letang seront dévoilés.

Si le constat est clair que Me Letang marque le pas sur place depuis sa prise de fonction, avocat de son état, il a déjà accusé des membres de l’ancienne administration de faire la rétorsion d’information. Alors qu’il clamait que six mois suffiraient pour effectuer la réforme à la FHF, selon les infos, Me Letang aurait demandé à la FIFA de plonger le mandat du Comité de Normalisation d’une année supplémentaire. Krab la telman gra, se nòmal.

Pierre Enock Louimane

Journaliste Indépendant

A propos de Joly JEROME 253 Articles
Je suis Joly JEROME, passionné de la lecture et du Sport notamment le Football. Je suis Journaliste indépendant fougueux, sérieux mettant ma plume à votre service pour vous informer avec la vérité comme boussole. Jolyjerome989@gmail.com /0690 93 65 88

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire