Gold Cup 2019 : Bonne entame pour Haïti .

Les grenadiers se sont imposés non sans peine (2-1) dimanche soir (16 Juin 2019) au Stade National de San Jose (Costa Rica) face aux îles Bermudes à l’occasion de leur entrée en lice dans la 15e édition de la Gold-Cup . Malgré tout, ils occupent la deuxième place derrière le Costa Rica, facile vainqueur (4-0) du Nicaragua un peu plus tard.

Ce pays de l’Amerique Central a déjà vu Haïti Triompher d’un autre représentant de la Caraïbes au cours de ce mois de Juin (11) Guyana (3-1) mais c’était en amical. Toutefois, les choses sérieuses allaient débuter dimanche hier face à l’équipe Bermudienne qui a posé de sérieux problèmes aux haïtiens pendant les 45 premières minutes du match et se sont même permis le luxe d’ouvrir le score dans les arrêts de jeu (45e +1) par le truchement du défenseur central « Dante Leverock (#16) » d’une reprise de tête que Johnny Placide n’avait pu parer (0-1). Et c’était fort logique que les bermudiens rentrent aux vestiaires avec cette avance.

En effet, la deuxième période a été une toute autre histoire pour les Grenadiers qui avaient affiché une détermination inébranlable en gardant un pressing de tous les instants et faisant surtout circuler le ballon dans l’autre moitié de terrain occupée par l’équipe adverse et de très tôt, (53e), Frantzy Pierrot (#20) avait déjà rétabli l’équilibre au tableau d’affichage en reprenant un centre bien dosé signé Steven SABA (#19) (1-1).

L’entrée en jeu de Derrick Étienne (#11) avait beaucoup apporté au secteur offensif des grenadiers qui était méconnaissable en première mi-temps. L’attaquant coulissant avait fait des misères aux défenseurs Bermudiens depuis le couloir gauche, avec le changement tactique opéré par Marc Collat en faisant sortir un Hérold Junior Charles (#14) clairement en manque de réussite et le remplacer par le joueur de NY Redbull.

C’est d’ailleurs Derrick Etienne qui, à la réceptions d’une passe de l’extérieur du pied droit de Steven SABA, qui allait prendre de vitesse l’arrière droit des Bermudes avant d’offrir à Duckens Nazon sa seule vraie occasion de but. Le Dossard 9 haïtien avait tiré dans la niche du dernier rempart Bermudien dont le plongeon n’avait pas réellement écarté le danger puisque le cuir renvoyé, se retrouvait déjà dans les pieds de l’inextinguible Frantzy qui crucifiait son vis-à-vis pour signer un doublé dans cette rencontre et permettre par la même occasion, aux grenadiers de prendre les devants. Et, en dépit des accélérations surtout dans le couloir gauche haïtien avec un Derrick Étienne en état de grâce, le score restait inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre central.

La mauvaise nouvelle est malheureusement venue du général de la défense haïtienne « Meshack Jérôme » qui va rater le reste du tournoi en raison de sa grave blessure au cours de ce match. Le sélectionneur national Marc Collat devra composer sans ses deux arrières Mechack et Ricardo face au Nicaragua lors de la prochaine sortie des grenadiers le 20 Juin à Houston, dans l’état du Texas (États-Unis) à 7hres PM (heure haïtienne). Ce sera un match pour la qualification en cas de victoire haïtienne, face aux Nicaraguayens.

Les protégés de Marc Collat vont devoir sortir le grand jeu face aux Azur y blanco qui misent gros sur cette rencontre pour se relancer après avoir été sèchement corrigés par le Costa Rica (0-4), un peu plus tard dans la soirée du dimanche. Parallèlement, les indisponibilités conjuguées de Meschak Jérôme et Ricardo Adé offrent l’opportunité à James Geffrard, Andrew Jean-Baptiste et Jimmy Ben Alexis de justifier leur convocation pour la Gold Cup.

Pierre Richard Subial

A propos de Joly JEROME 273 Articles
Je suis Joly JEROME, passionné de la lecture et du Sport notamment le Football. Je suis Journaliste indépendant fougueux, sérieux mettant ma plume à votre service pour vous informer avec la vérité comme boussole. Jolyjerome989@gmail.com /0690 93 65 88

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire