Foot-Interview-Jimy BACLET, Arbitre de la R1: Le Job d’arbitre n’est vraiment pas évident

Ils sont ceux qui sont rarement interviewés par le Presse, faisant souvent l’objet des propos injurieux par des fanatiques, joueurs et même des fois des dirigeants, pourtant sans eux le football serait pas ce qu’il est. Accusés souvent à tort ou à raison, les arbitres sont souvent considérés comme les bouc émissaires de certains supporteurs, comment vivent-ils ces moments, sont-ils conscients de leur responsabilité ?

Total Sport est parti à la rencontre de Jimy BACLET, un jeune arbitre de la Régionale 1 bourré de talents, il nous dira tout.

Jimy BACLET Arbitre de la R1 au micro de Total Sport

C’est un Jimy BACLET souriant, prêt à tout raconter qui a rencontré Total Sport pour cette entrevue. Le jeune arbitre de 32 piges qui officie depuis 2 ans et 6 mois dans le football Guadeloupéen, avait décidé d’embrasser le job d’arbitre une fois avoir bouclé sa carrière de footballeur ( Gardien) à la SOLIDARITÉ SCOLAIRE, une façon de rester dans le monde du ballon rond. Interrogé sur sa capacité à gérer les rencontres malgré la pression, l’homme de 72 kg a fait savoir que c’est le travail qui paie .

C’est tout simplement le travail, la préparation physique et mentale d’avant saison, j’essaie de mettre en pratique tout ce que j’ai appris 》, a répondu celui qui dit officier environs une trentaine de matches cette saison.

À propos des supporteurs dans les tribunes lançant souvent de paroles hyperboliques qui pourraient les mettre à l’état d’une mer agitée, Jimy BACLET dit en choisissant de devenir arbitre, il savait à quoi s’attendre :

Déjà en allant dans les matches, j’entendais tout ce qui se passe, donc déjà je savais à quoi m’attendre.  Maintenant étant arbitre, ce qui se passe dans les tribunes j’essaie d’y faire abstraction, de rester dans son match le mieux que possible 》, a soutenu l’arbitre de 1m83, qui a fait savoir que le Job d’arbitre n’est vraiment pas évident.

Jimy BACLET, étant arbitre est-ce que des fois vous êtes conscient qu’une faute non sifflée, un mauvais coup de sifflet au cours d’un match peut fausser tout un Championnat ?

Déjà quand un arbitre va sur un match, il va pour donner le mieux de lui-même, après les erreurs sont humaines, on y peut rien. Mais tous les arbitres, en allant sur un match, on se dit on se donne à fond, on essaie de donner une bonne copie, parfois ça passe parfois non, c’est comme les joueurs parfois ils sont bons parfois moins bons. Donc on est conscients qu’on arbitre des matches parfois de haut niveau, on a pas le droit à  l’erreur mais l’erreur reste humaine malgré tout 》, a martelé l’homme en noir, qui dit que la finale régionale de la coupe MUTUELLE MARE-GAILLARD ( USBM vs USR) lui a permis de passer un cap en devenant l’arbitre de la R1.

Pour ceux qui prennent les arbitres pour les bouc émissaires, en Guadeloupe on a une carence au niveau d’arbitrage au lieu de critiquer se serait bien au moins d’essayer pour voir comment ça se passe》, a conclu Jimy BACLET l’arbitre de la R1 Guadeloupéenne.

Pour regarder l’interview en intégralité, cliquez sur ce lien en abonnant avec la chaîne YouTube de Total Sport👉 https://youtu.be/1SA_Tfys6ac ,vous trouvez celle de Jimmy BACLET et bien d’autres sur le foot Guadeloupéen

A propos de Joly JEROME 203 Articles
Je suis Joly JEROME, passionné de la lecture et du Sport notamment le Football. Un Journaliste fougueux, sérieux mettant sa plume à votre service pour vous former, informer et apporter du plaisir; avec la vérité comme sa boussole. Jolyjerome989@gmail.com /0690936588

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire