Gold Cup 2019: Un penalty Litigieux en faveur du Mexique brise le rêve des Grenadiers

La sélection haïtienne de football affrontait le Mexique pour une place en finale de la Gold cup. Mais un penalty « généreux » octroyé en première mi-temps des prolongations, transformé par Raúl Jiménez, a brisé le rêve Grenadier. Score finale un à zéro (1-0) en faveur d’El Tri.

Haïti y a cru et a tenu tête au Mexique jusqu’au bout. Il aura fallu les prolongations et ce penalty litigieux pour voir l’équipe entraînée par Marc Collat s’incliner. Un challenge sous le hashtag #Noerapenal a d’ailleurs été lancé sur le réseau social Twitter pour dénoncer le penalty accordé M. Abdylrahman.

ESPN Deportes parle, pour sa part, d’un cadeau doré fait au Mexique. Le journaliste sportif mexicain Felipe Ramos Rizo, consultant d’ESPN, a écrit sur compte Twitter que le penalty était inexistant. Il estime que l’action ne devrait pas être sanctionnée.

La première période a vu une domination totale des mexicains dans le jeu. 77% de possession de balle. La défense haïtienne a bien tenu puisqu’elle n’a concédé qu’un seul tir cadré.

Durant la seconde période, les Grenadiers ont mieux jouer mais ils n’ont pas été capables d’inquiéter Guillermo Ochoa. S’en suivront les prolongations et le reste.

Entré en cours de jeu, Mika Cantave aurait pu égaliser pour la formation haïtienne si sa frappe n’avait pas terminé sa course sur l’équerre du portier mexicain.

Interrogé sur le penalty accordé au Mexique, l’entraîneur de la sélection nationale n’y est pas allé de main morte. « Moi je n’ai pas vu de faute. Je ne sais pas s’il y aurait pénalty si c’était dans le sens inverse…J’ai vraiment l’impression qu’on voulait que ça soit le Mexique en finale » a déclaré Marc Collat.

En finale, le Mexique affrontera le vainqueur de l’autre demie entre les États-Unis, hôtes de la compétition et la Jamaïque, qui ont rendez-vous ce mercredi soir dans le Tennessee.Après quatre belles victoires, Haïti, quant à elle, sort de cette compétition par la grande porte. Les Haïtiens peuvent en être fiers. Rendez-vous 2021 pour les Grenadiers pour faire mieux.

Par Juno7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *