Foot-Interview : Le préparateur physique Loic NUIRO nous livre les secrets pour rester en forme pendant le confinement.

La pandémie du COVID-19 continue de faire des victimes à travers le monde, avec environs 68 000 morts pour 1 237 000 personnes contaminées dans 183 pays. Pour éviter la propagation de cette maladie, le mieux est de rester chez soi et laver régulièrement les mains.

Chez les sportifs, c’est le doute total, car personne ne sait quand les championnats ( Foot, Basket, tennis ..) et les salles de sports vont reprendre service. Face à ce confinement qui dure depuis environs 4 semaines, les sportifs doivent trouver des stratégies pour maintenir la forme physique. Mais que doit faire un athlète, un Sportif pour conserver ses qualités physiques pendant le confinement?

Loic NUIRO , un jeune préparateur physique qui travaille au stade Malherbe de Caen, au pôle espoir d’Hanball de la Normandie et à Caen Training, nous a livré quelques secrets dans une interview qu’il a accordé à Total Sport.

TS: Salut Loic, merci d’avoir accepté notre invitation. C’est notre deuxième interview en deux ans; si avant vous avez eu la casquette de joueur, mais pour cette deuxième interview c’est comme préparateur physique qu’on va parler .

LN: Oui la première présentation c’était à L’USBM, j’étais encore joueur, maintenant je suis préparateur physique. D’ailleurs je remercie Total Sport pour la confiance pour cette deuxième interview.

TS: Puisque les choses ont évolué depuis lors, la famille de Total Sport a grandi et de votre côté les choses ont évolué également. Faites nous une courte présentation de vous ?

LN: Oui je sais que la famille de Total Sport a grandi, d’ailleurs je tiens à vous féliciter pour cette évolution, je vous ai toujours poussé dans ce projet et même à 8000 km je vois que les choses se passent bien, j’espère que ça va continuer.

Je m’appelle NUIRO Loic, j’ai 23 ans maintenant. J’ai eu mon master l’année dernière en” Master STAPS” mention PPMR et cette année j’ai trois trois jobs. Je travaille au Stade Malherbe de Caen dans l’équipe professionnelle évoluant en Ligue 2 avec les féminines evoluant en Division 4. Comme l’équipe vient de se créer, on a commencé tout en bas ,on est actuellement premiers du championnat, on attend les décisions par rapport au COVID-19 ; normalement on devrait monter la saison prochaine.

Je suis également préparateur physique au pôle espoirs d’Handball de la Normandie, c’est comme le CREPS en Guadeloupe qui rassemble les meilleurs jeunes de leur génération de toute la Normandie. Je travaille aussi à Cean Training, c’est une entreprise qui s’occupe de la préparation physique des athlètes de haut niveau et aussi de la formation BPJEPS.

TS: Il y a un an de cela, vous m’avez dit que votre rêve était de devenir un préparateur physique dans une équipe professionnelle. Un an après vous êtes au Stade Malherbe de Caen, comment vous vous sentez ?

NL: Oui ça reste toujours un rêve, après c’est vrai que je suis préparateur physique au stade Malherbe de Cean avec les filles, je trouve que c’est un bon début. J’ai les infrastructures et du matériel comme un club pro, sachant que dans mes trois travails c’est très hétérogène, j’ai du collectif, du plus jeune, du plus âgé, et de l’individuel. J’ai beaucoup de sports mélangés, ça me permet d’être vraiment polyvalent et aussi d’avoir la casquette de formateur au centre à Cean Training. Ça me permet d’être assez polyvalent, de toucher un peu à tout, après c’est une première année intéressante pour moi, la balle est dans mon camp pour pouvoir évoluer.

TS: j’imagine que les choses n’ont pas été si faciles, racontez-nous comment cela s’est passé et comment vous vous sentez dans ce nouveau rôle ?

NL: Comme vous le savez rien n’est facile dans la vie, il faut se donner les moyens, il faut faire des sacrifices. Je suis arrivé dans une ville nouvelle que je connaissais pas forcément, j’avais pas d’amis ni de connaissances, heureusement Jordan TeLL était arrivé au stade Malherbe de Caen, c’est un ami de longue date parce qu’on a évolué ensemble à la SOLIDARITÉ SCOLAIRE, après j’ai un autre ami, Jordan LEBORGNE qui évolue à Guingamp qui revient souvent comme ses parents habitent là. Du coup ça me permet de sortir de temps en temps avec eux, et le fait d’avoir ma copine avec moi c’est un plus aussi parce que des fois en Normandie il pleut beaucoup. C’est pas tout le temps évident quand on sort d’une longue journée d’être tout le temps tout seul, je suis quand même bien entouré, j’appelle ma famille tous les jours et je sais que rien n’arrive sans rien. Je sais que ce sont des années de sacrifices qui me permettront d’évoluer, de sortir avec les grands .

TS: Il y n’avait aucune difficulté d’adaptation ?

NL: Bien sur, il y avait beaucoup de difficultés d’adaptation, surtout que il y a deux ans que j’ai été à Lyon, le climat est nettement différent. Il pleut tout le temps, là-bas le temps est tout le temps gris en plus éloignement de ma famille. C’est pas évident, mais on grandit nous même et on sait qu’on est là comme en quelque sorte une mission qu’on essaie d’accomplir. Il n’ y a rien de mieux pour moi de voir un sourire sur les lèvres de ma mère et ma mamie et de savoir que le peuple Guadeloupéen est fier de moi. Quand je vois les Guadeloupéens sont fiers de moi sur Facebook et Instagram, ça donne envie de continuer.

TS: Il y a quelques jours que le journal Ouest France a publié un article dans lequel ils ont parlé de la façon vous avez pu maintenir les Sportifs en éveil malgré le confinement. Expliquez nous comment vous avez fait et quel programme mis en place pour maintenir les athlètes en forme physiquement ?

NL: C’est pas évident, parce qu’au départ on était parti pour deux semaines sauf que là on est à la quatrième semaine, donc il faut trouver sans cesse des techniques pour maintenir la motivation des athlètes. Ils se posent beaucoup de questions si on va reprendre ou pas, dans quel état ils seront, le ballon leur manque, donc c’est pas tout le temps évident. De plus on ne peut pas faire les mêmes programmes à chaque athlète, il faut vraiment individualiser chaque séance. Et trouver des spécificités sachant à chaque athlète en fonction de mes connaissances. Donc c’est tout un casse-tête chaque semaine, il faut proposer un truc différent chaque semaine pour ne pas tomber dans une espèce de routine pour ne pas démotiver les athlètes . Je communique souvent avec mon patron à Cean Training qui me guide et m’aide pour toutes ces tâches .

TS : Aujourd’hui toutes les salles de Sports sont fermées à cause du confinement, Expliquez-nous, un sportif qui n’a rien chez lui comme outil de sport, devrait faire quoi pour garder la forme?

NL: C’est vrai c’est pas toujours évident, quand on voit les professionnels, ils arrivent à se maintenir parce qu’ils ont leur salle de sport chez eux donc du coup c’est plus facile. Nous les sportifs amateurs, ou même les Sportifs qui ont un niveau moyen c’est pas toujours évident, ils faut trouver des solutions avec packs d’eau et avec des exercices au poids du corps. Il faut être imaginatif, et creuser dans notre petite boite à outils, il faut combiner plusieurs exercices afin de répondre à l’objectif qu’on s’est fixé. Il faut jongler avec ce que tout le monde a, c’est à dire des packs d’eau, des cordes à sauter , des élastiques et essayer de jongler avec tout en utilisant des méthodes d’entraînement différentes qui vont à peu près maintenir les qualités de l’athlète.

TS :Un message pour tous les sportifs, les abonnés de Total Sport ?

NL: Ben comme on dit restez chez vous, essayez de perdre le moins possible de vos qualités et courage. J’espère que ce sera bientôt fini, et que nous pourrons voir encore du spectacle en Guadeloupe. En tout cas Force à Total Sport et tous ses abonnés, j’espère qu’il continuera à se développer et à parler du football Guadeloupéen et bientôt du football Antillais, force et à bientôt.

Propros recueillis par Joly JEROME

TS = Total Sport NL= NUIRO Loic

A propos de Joly JEROME 203 Articles
Je suis Joly JEROME, passionné de la lecture et du Sport notamment le Football. Un Journaliste fougueux, sérieux mettant sa plume à votre service pour vous former, informer et apporter du plaisir; avec la vérité comme sa boussole. Jolyjerome989@gmail.com /0690936588

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire